Nos News

Rose de Nacre et de Chair

rose saneuil

«De l’Ombre à la Lumière»

Dimension du Triptyque : 210cm (3 x 70cm / 150cm)

Birch Bark met en avant l’oeuvre de Rose Saneuil dans sa Galerie du Marché Dauphine, Stand 99.

Du 24 mai au 24 juin 2018 aura lieu la 2ème édition de l’évènement

« Un Marchand, Un Artiste »

au Marché Dauphine.

VEUILLEZ NOUS CONTACTER.

Rose Saneuil, une Artiste qui dépoussière la marqueterie

Le génie de Rose SANEUIL, c’est l’intuition qu’elle eut de croire en son talent, la conviction intime qu’elle pouvait apporter un souffle nouveau à la marqueterie en s’appuyant sur la tradition. Elle reçoit maintenant, en retour, admiration, respect et reconnaissance internationale pour son savoir-faire d’exception.

Rose décida donc d’écouter l’appel de son destin alors qu’elle était employée dans une administration, mariée, mère de famille, estampillée depuis l’enfance incapable de se servir de ses mains. La sentence radicale de plusieurs membres de sa famille : « tu ne feras jamais rien de tes dix doigts » a merveilleusement fonctionné. Le plus souvent, nous en avons tous fait l’expérience, me semble-t-il, les phrases terribles dont certains éducateurs nous marquent, loin de nous abattre, renforcent notre détermination, notre imagination, aiguillonnent notre volonté phénoménale de les démentir. Et plus ces flèches nous atteignent, plus elles donnent de l’amplitude à l’entreprise de nos vies. C’est le cas de Rose.

Une belle remise en question

A trente-et-un ans, cette jeune maman change de vie de famille, quitte sa profession, s’inscrit à l’école Boulle en formation d’ébénisterie où elle rencontre le compagnon qui partage son enthousiasme. Cet engagement dans l’activité manuelle, difficile, exigeante, qu’elle qualifie de viscérale, absorbera sa vie entière et nouvelle. Elle veut toucher la matière avec passion; pour cela, elle s’approprie la technique des ébénistes et, par le travail, la sublimera en devenant marqueteuse.

Elle débute, discrètement, dans une société de tabletterie de luxe où elle décore des coffrets pour les plus grandes marques (Hermès, Cartier, Van Cleef and Arpels, Boucheron). Trop vulnérable, encore, pour s’affranchir de ceux qui exploitent sa maîtrise, elle multiplie les réalisations sur commande; lancée toujours dans de nouveaux défis techniques, elle apprend à connaître ses capacités, renforce sa compétence, expérimente des matériaux originaux, innove, ose !

Le désir d’exprimer son propre imaginaire

A partir de là, Rose Saneuil développe son originalité en se spécialisant dans la marqueterie miniature. En 2013, poussée par le désir d’exprimer son propre imaginaire, d’affirmer son autonomie d’artiste, elle devient marqueteuse indépendante, installée dans son atelier sous les toits de son duplex.

La maîtrise parfaite de son art et un style unique

Quel est le secret de cette charmante, délicate, vaillante et même un peu guerrière jeune femme? Tout d’abord, on remarque son regard où chatoie une palette de couleurs. Est-il doré, bleu ou vert, on ne saurait le dire. Il est tout à la fois, comme les flammes. Puis, l’image de sa silhouette frêle et coquette laisse passer une fragilité démentie aussitôt par la démarche énergique de son pas rapide. Lorsqu’elle manipule les outils à son établi, l’habilité de ses doigts révèle la maîtrise parfaite du geste. Ses mains sont fines, agiles et déjà marquées par les traces d’un travail soutenu. Et finalement, ces mains-là nous disent que Rose est ancrée.

Ancrée sur la voie qu’elle a heureusement choisie, indépendante, lucide, courageuse. Ancrée dans le concret de la tâche, dans le laborieux et minutieux recommencement des gestes sûrs. Elle doit imposer son style, elle le sait, et choisira l’excellence pour se démarquer.

Sycomore, platane maillé, loupe de noyer, os, paille, nacre, cuir, amarante, zinc, galuchat, corian, laiton, feuille d’or et coquille d’œuf, voici l’inventaire des différents matériaux qu’elle utilise. La rareté de son travail vient qu’elle les utilise, précisément, ensemble et que par l’étincelle de son intelligence elle réussit à les marier. Sa prouesse est de faire, de tant de différences (épaisseur, densité, touché), une unité harmonieuse.

De salons en expositions, de présentations en biennales, elle séduit et s’impose. En parallèle à ses sollicitations professionnelles, elle peint avec les couleurs, les reflets et les vibrations, des matières qu’elle découpe. La marqueteuse se découvre plasticienne. Elle cherche à exprimer des sentiments dans la conception de tableaux de grand format. Sa plus grande réalisation est un triptyque de 2.10m / 1.05m. Sous-bois, fleurs, corps humain, elle explore sans cesse tout en continuant à créer des bijoux de plus en plus appréciés.

« Rose, je te connais maintenant depuis dix ans. Dix ans d’amitié discrète au fil des semaines où tu retrouves ton yoga dans mon cours. Je t’ai vu inquiète, fatiguée, incertaine mais toujours lumineuse, riche d’une qualité précieuse, celle de l’émerveillement. Tu montes vers les étoiles et tu en es tout émue et reconnaissante. Artiste exclusive de Piaget, un des plus prestigieux créateurs de montres, courtisée par les horlogers, admirée par tes pairs pour ton talent unique, poursuivie par la presse internationale, rien ne te détourne de la réjouissance de ce qui advient, malgré les si

longues heures de solitude à découper des pièces qui parfois ne dépassent pas quelques dixièmes de millimètres, assembler, coller, poncer, vernir dans un petit espace sous charpente. Mais, là, au-dessus du toit, il y a le ciel, ses couleurs et sa lumière naturelle. Je ne doute pas que quelques parcelles de cette lumière ne brillent rien que pour toi, qu’elles éclairent ton âme inspirée et qu’ainsi nous recevons le cadeau de beauté et de grâce de ta création … » Françoise Limouzy

LIRE LA SUITE SUR LE SITE DE ROSE SANEUIL

Le Magazine AD présente « AD Matières d’art »

Une exposition qui célèbre les métiers de la décoration au Palais d’Iéna à Paris.

 

Les Créations de ROSE y seront présentes.

du 23 MARS au 1er AVRIL 2018

de 10H à 18H – ENTRÉE LIBRE.

PALAIS D’IÉNA, SIÈGE DU CONSEIL ÉCONOMIQUE,

SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL

9, PLACE D’IÉNA – 75016 PARIS

Souhaitant mettre en avant les savoir-faire propres aux métiers de la décoration, le magazine AD lance une nouvelle exposition dédiée aux artisans, artistes et créateurs qui subliment la matière.

Qu’il travaille le bois, le cuir, le staff, le verre, le papier peint sur mesure, la mosaïque ou la céramique, chaque talent sélectionné par la rédaction du magazine AD présente des panneaux illustrant sa virtuosité et sa créativité.

À travers cette manifestation qui met en avant des métiers peu connus du grand public, le magazine désire encourager et faire évoluer le regard porté sur les métiers d’art.

En sortant des schémas établis et en redonnant une modernité nouvelle aux techniques traditionnelles, les talents ici présents s’imprègnent des modes de vie contemporains et des évolutions technologiques pour définir des esthétiques du présent.

« Un rayon de soleil sur quelques détails d’une des marqueteries qui sera présentée à l’exposition AD MATIÈRES D’ART dès ce vendredi 23 mars jusqu’au 1er avril 2018. Verte, sera la couleur dominante de ces 9 tableaux en marqueterie multi-matières ». ROSE SANEUIL

A propos Sophie 26 articles
Sophie Gallardo étudie la décoration intérieure, puis se forme à la restauration de peinture sur bois pour donner une seconde vie à des meubles anciens. Elle acquiert des techniques anciennes auprès de professionnels renommés jusqu’en 2007, année où elle s’installe à son compte au Marché Dauphine, pour habiller du mobilier en écorce de bouleau.
Contact : Site web
et Partager avec vos amis
ACCESSIBILITÉ
Plus dans de l'ombre à la lumière, Printemps de Dauphine
Les Printemps de Dauphine
Les Printemps de Dauphine

Fermer